CROSSFIT : Tout d’abord, il faut préciser que le terme (avant d’être une nouvelle façon de faire du sport) est une marque déposée par Reebok. Cette méthode a donc des particularités bien spécifiques.

Mais pour les non-initiés et pour ceux qui veulent savoir à quoi ressemble une séance de CROSSFIT,  ils pourront tenter de faire une séance de cross training (qui diffère de très peu de la méthode de la marque).

En quelques mots

Le cross-training ou le crossfit (ou entraînement croisé) est une méthode d’entraînement physique regroupant des exercices dans différentes disciplines et permettant ainsi d’améliorer la performance globale.

C’est un entraînement intensif de type circuit training où l’on doit réaliser des exercices dans un temps donné. C’est un mélange de force athlétique, d’haltérophilie, de gymnastique et de sports d’endurance. C’est un sport très complet qui est basé sur le développement de 10 qualités : l’agilité, l’équilibre, la vitesse, la puissance, la précision, la résistance, la coordination, la flexibilité, la force et le cardio (qui permet de perdre du poids). L’objectif est d’améliorer ses performances physiques mais aussi mentales ainsi que sa condition physique dans toute sa globalité.

Le Crossfit ( crosstraining sport et en fitness consiste à combiner des exercices faisant travailler différentes parties du corps. Ainsi, certains sports ou certaines activités ne font travailler que certaines parties du corps. Le cross-training permet d’éliminer ce déséquilibre. Dans une séance vous pouvez aussi bien réaliser des exercices d’abdos, des exercices pour raffermir les fesses, les bras ou encore les cuisses.

On comprend aisément pourquoi il est recommandé pour perdre du poids. Par contre, si vous ne vous sentez pas l’envie de passer au crossfit pour perdre du poids, notre CHALLENGE NUTRITION GRATUIT et une bonne alternative

Un entraînement pas sans danger

La  critique concerne directement la nature même des enchaînements du Crossfit où les personnes doivent exécuter un certain nombre de répétitions, le plus rapidement possible  avec parfois des charges additionnelles. La combinaison répétitions/chronomètre/charge  génère une intense pression temporelle et, par accumulation, une fatigue physique responsable de mauvaises positions ou des mécanismes de compensations posturales durant l’exécution  des mouvements. Ceci augmente le  risque de blessures si ces défauts ne sont pas corrigés, notamment avec des phénomènes de compressions articulaires.

Les articulations les plus touchées sont : 

Les épaules : (tendinites, atteinte des bourrelets antérieurs,…)
Le dos et plus spécifiquement la région lombaire (spasmes musculaires du psoas/carré des lombes, pincement vertébral, lombalgies, hernie discale…)
Les genoux et des pathologies de la chaîne musculaire postérieure des membres inférieures sont également à noter.

Toutefois on notera que le taux de blessures dans le cross training ,crossfit ne paraît pas significativement plus élevé que dans certains autres sports, mais ses modalités de pratique (bases vidéos, pratique non encadrée..) et surtout les exigences (ou contraintes) des exercices exécutés peuvent aboutir à des blessures parfois sérieuses. Cependant sachez que 70% des pratiquant(e)s de Crossfit ont une blessure grave sous 3ans.

Personnellement, je ne suis pas un adepte de ce genre de technique, mais elle peut être sympa pour varier de la musculation classique. Je préfère varier avec des hiits et des séances de musculation tout aussi efficaces et sécuritaires surtout. Ce que vous trouverez gratuitement dans le challenge alimentation Live For Change.

Des bisous, Karen
Live For Change
www.liveforchange.fr